Conte La petite fille aux allumettes

J’ai réalisé quatre illustrations expérimentales à partir du conte de Hans Christian Andersen, la petite fille aux allumettes. Le principe était de mélanger une technique traditionnelle et une technique numérique: l’aquarelle et la retouche Photoshop. Je me suis beaucoup inspiré d’artistes utilisant le principe de glitch tel que Kaspar Ravel, Rosa Menkman et Hubert Solczyński.

zoom sur les expérimentations pour voir la texture
expérimentation de l'illustration 1

J’ai d’abord beaucoup expérimenté , pour trouver un ensemble de modifications dont le résultat était intéressant. J’ai d’abord saturé mes images, puis utilisé des effets tels que tracé des contours, estampages mais aussi l'inversion des couleurs sur certaines.

Le conte m’a beaucoup touché, sa tristesse est belle sans être accusatrice. Je voulais représenter le froid omniprésent de l'histoire mais aussi la chaleur de l’allumette qui fait rêver l’enfant. J’ai dissocié l’histoire en quatre parties: la fille qui craque son allumette, la flamme qui jaillit et les rêves de l’enfant, et l’allumette qui s’éteint. C’est aussi une métaphore/ image de la mort de la petite fille.

illustration 1 de la série sur le conte la petite fille aux allumettes, présence d'une allumette et d'un début d'étincelles
illustration 1 de la série sur le conte la petite fille aux allumettes, présence des flammes de l'allumettes
illustration 1 de la série sur le conte la petite fille aux allumettes,représentation des rêves de l'enfant
illustration 1 de la série sur le conte la petite fille aux allumettes, présence de l'allumettes éteint